Inscris-toi à la newsletter pour recevoir toutes nos actualités !

LA GUERRE DES CLANS

Accueil Chats et clans Collection Autres séries Boutique
Accueil > Écrire une bonne prophétie
bandeau

Les auteurs donnent leurs secrets de fabrication

Comment inventer une bonne prophétie?

L'un des éléments cruciaux pour qu'une histoire de La Guerre des Clans soit réussie, c'est la prophétie : un message envoyé par le Clan des Étoiles aux Clans vivants pour les aider à éviter le danger, trouver la solution d'un problème ou comprendre ce que l'avenir leur réserve. Or, bien souvent, les messages du Clan des Étoiles suscitent davantage de questions que de réponses – c'est même devenu une blague récurrente au sein de l'équipe des auteurs (et, il faut l'admettre, cette idée s'est faufilée jusque dans les livres). Chaque prophétie est une énigme que les guerriers bien vivants doivent résoudre. Certains relèvent ce défi avec entrain. D'autres – surtout ceux qui sentent que leur problème est urgent – sont frustrés et se demandent pourquoi le Clan des Étoiles ne se contente pas de leur dire clairement ce qu'ils doivent faire. Dans La Quête de l'Apprenti, voilà comment réagit Œil de Geai lorsque Étoile de Feu lui délivre la prophétie leur demandant « d'accueillir ce qui dans l'ombre est caché » : « Qu'est-ce que cela signifie ? Avec un petit effort, je suis sûr que tu pourrais être encore plus obscur. »

Certaines prophéties (« Seul le feu pourra sauver le Clan ») semblent assez claires – du moins pour les lecteurs. Mais d'autres (« Ils seront trois, parents de tes parents, à détenir le pouvoir des étoiles entre leurs pattes ») prennent bien plus de temps à être élucidées. Il y a des prophéties (« Seule l'Étoile Flamboyante peut émousser la griffe ») qui sont résolues au cours d'un seul roman mais, souvent, il faut plusieurs livres pour que les événements évoqués par la prophétie adviennent. Et, parfois, comme dans le nouveau cycle « De L'Ombre à la Lumière », les protagonistes ne sont encore que de simples chatons, ou des apprentis, lorsque la prophétie est révélée, si bien qu'il leur faut des lunes pour acquérir la sagesse, la confiance et la connaissance des Clans nécessaires pour comprendre ce que la prophétie signifie vraiment et quel rôle ils peuvent y jouer.

L'élaboration d'une bonne prophétie suscite beaucoup de réflexions et de discussions parmi l'équipe des auteurs. Et les lecteurs seraient sans doute surpris de voir que les prophéties changent souvent d'une version à l'autre, en fonction des remarques des éditeurs et des auteurs. Dans le cycle « De l'Ombre à la Lumière », Étoile de Feu envoie une prophétie très tôt aux guérisseurs. Mais il a fallu plusieurs versions et beaucoup de discussions pour arriver à la formulation finale. À l'origine, Étoile de Feu devait dire aux guérisseurs : « Seul le chat qui trouvera la chose perdue prospérera. » Mais, au fil de l'histoire, cela sonnait mal lorsque Nuage d'Aulne et Nuage d'Aiguilles, les apprentis qui partent à l'aventure dans La Quête de l'apprenti, discutaient sans cesse de « la chose perdue » et se demandaient si Petite Branche et Petite Violette étaient cette « chose perdue ». Cette formule n'avait pas l'impact et le mystère des prophéties précédentes de La Guerre des Clans. Pour cette raison, dans une version ultérieure, nous sommes arrivés à la prophétie finale : « Accueillez ce qui dans l'ombre est caché, ainsi le ciel pourra s'éclaircir ».

Un autre défi autour d'une prophétie parfaite, c'est qu'elle doit s'inscrire dans la longueur du récit. En début de cycle, l'équipe des auteurs n'a qu'une vague idée de la direction que prend l'histoire et de la manière dont elle va se conclure. Comme nous n'écrivons qu'un livre à la fois, il est possible que, pendant que nous planifions le premier livre d'un cycle, nous n'ayons aucune idée de ce qui arrivera aux personnages dans le sixième livre. Et il n'est pas rare que la fin prévue change en fonction des événements arrivés au milieu du cycle – un personnage peut changer, ou n'est plus concerné par l'action ou alors il meurt (snif !). Mais, d'une façon ou d'une autre, la prophétie doit être réalisée. La prophétie parfaite doit pouvoir s'adapter et changer avec l'histoire, afin que les derniers chapitres soient surprenants et pourtant inéluctables.


Et toi, quelles sont tes prophéties préférées de la série ? Et quels éléments constituent selon toi une prophétie parfaite pour La Guerre des Clans ?